Ils font la Cité Fertile : Myriam Faivre et CAE Clara

ILS FONT LA CITÉ FERTILE :

MYRIAM FAIVRE ET CAE CLARA

 

Myriam Faivre est la PDG et fondatrice de CAE CLARA, une coopérative culturelle qui a rejoint la pépinière d’entreprises de la Cité Fertile.

Qu’est-ce que l’entrepreneuriat culturel et le rôle de la CAE CLARA ?

Depuis 14 ans la CAE CLARA a permis aux professionnel.le.s du secteur culturel de trouver une structure pour accueillir toutes leurs activités professionnelles, leurs projets, leurs compétences, leurs productions et leurs envies d’entreprendre. C’est en ayant donné un cadre a la multi-activité et a l’entrepreneuriat pour les artistes que la reconnaissance de « l’entrepreneuriat culturel » et ce mot sont apparus dans les institutions. A l’initiative de rencontres et de partages de nos modes d’accompagnements avec d’autres structure d’accompagnement des professionnel.le.s de la culture, nous avons vu émergé de plus en plus d’envie d’entreprendre chez des artistes et/ou des indépendants. Il a fallu attendre quelques années mais depuis 6 ans « l’entrepreneuriat culturel » est rentré dans le vocabulaire. Il y a eu une reconnaissance de la réalité économique et sociale de l’existance des pratiques entrepreneuriales des artistes et nous sommes nombreux à y avoir contribué. 

La CAE CLARA permet aux professionnel.le.s du secteur culturel (artistes, administratifs ou techniciens) de créer le cadre entrepreneurial qui leur convient pour générer une économie solide et avoir un statut spécifique. Nous sommes une structure de conseil qui accompagne tout le développement entrepreneurial dans le cadre d’un parcours de rencontres professionnelles, permettant de partager des outils de gestions et administratif pour sécuriser au mieux son statut et devenir salarié.e de sa propre activité. Dans cette proposition entrepreneuriale l’entrepreneur.euse.s rejoint un collectif de professionnel.le.s et un modèle coopératif qui lui permet de coopérer pour entreprendre.

Photo : CAE Clara Facebook

Comment la CAE CLARA et ses entrepreuneurs contribuent à l’activité du territoire ?

En Île de France et sur Paris depuis 14 ans la CAE CLARA & la société de production CLARAbis permettent de créer de l’emploi et de salarier les entrepreneur.euse.s qui y développent leurs marques mais pas seulement. 

Entreprendre en collectif dans une Coopérative d’entrepreneur.euse.s permet de développer un mode de gestion de projets de productions en bénéficiant de subventions et financements, de salariant des collaborateurs et en développant ses productions culturelles. Ainsi avec 103 entrepreneur.euse.s salarié.e.s au sein de la CAE en 2020 nous avons aussi créés 122 contrats CDD et d’intermittences sur des projets culturels et nous avons accompagnés 53 personnes en plus à la structuration de leurs projets entrepreneuriaux. 

Notre modèle coopératif permet aux entrepreneur.euse.s devenus salarié.e puis sociétaire de participer à la gouvernance de l’entreprise collective et d’y intégrer leurs visions sociétales et l’engagement citoyen que permet ce statut d’entrepreneur-salarié. 

Ainsi en créant de l’emploi culturel et en participant à la structuration de la filière afin que le développement culturel ne soit jamais limité par la solitude, le manque d’information ou des contraintes économique nous valorisons au quotidien l’expérience et l’action et le partage comme les priorités de l’entrepreneuriat. 

On pourrait parler de la création de richesse économique que crée ce modèle collectif avec plus de 2M€ de CA annuel et un versement de charges (TVA et charges sociales et salariales) correspondant mais la dynamique sociale que crée l’emploi et la professionnalisation d’acteurs qui souhaitent agir est pour nous la contribution territoriale la plus importante. 

Nous répondons à un besoin non couvert en Île de France et sur Paris de permettre à des professionnel.le.s du secteur culturel d’entreprendre de manière sécurisée en devenant salarié.e et de renforcer leurs compétences, leurs réseaux et leur économie tout en faisant travailler et en s’engageant dans le développement de notre territoire commun (et parfois hors des limites géographiques de la région et de la France aussi).

Photo : CAE Clara Facebook

Qu’est-ce que la Cité Fertile vous permet d’expérimenter ?

Après quelques mois d’itinérance suite au départ de nos locaux de Paris 10eme la Cité Fertile nous a semblé être le lieu d’accueil de nos retrouvailles avec notre collectif et avec une communauté coopérative plus large. Les conditions de travail que nous nous sommes offertes ces derniers mois durant les confinements nous ont permis de faire émerger l’adaptabilité et le professionnalisme de l’équipe ainsi que les solidarités du collectif des entrepreneur.euse.s à être présents les uns pour les autres. Nous voulons continuer de penser à innover dans l’organisation du travail et notre confort de vie professionnelle et pensons pouvoir nous inspirer des innovations que nous observerons et que nous souhaitons mettre en place autour du télétravail prolongé, de partage d’expertises, d’organisation de conditions de RH à réadapter et réinventer pour notre modèle, d’instance de gouvernances à continuer de développer et d’une dynamique nouvelle de diffusion de l’information des initiatives de chacun en interne. 

Nous pensons trouver de la différences et de l’inspiration à partager avec tous les membres de la Cité Fertile et nous en sommes ravie et impatient.


Appel à candidature - Fête de la Musique à la Cité Fertile

APPEL À CANDIDATURE
FÊTE DE LA MUSIQUE À LA CITÉ FERTILE

Venez jouer à la Cité Fertile pour la Fête de la Musique

A l’occasion de la Fête de la Musique 2021, nous lançons un appel à candidature ouvert à tous les musicien.nes, formations ou artistes locaux, pour venir jouer à la Cité Fertile ce lundi 21 juin. Venez exprimez votre talent musical dans notre lieu !!

Les conditions pour candidater

La Fête de la Musique à la Cité Fertile est ouverte :

  • à tous les musicien.nes // artistes // groupes de Pantin et du 93
  • en solo ou en groupe // instruments ou voix
  • pas de genre ou de durée en particulier (tout est imaginable)

Les artistes doivent :

  • privilégier les formations acoustiques ou dispositif technique simple
  • être autonomes sur leur backline (micro, ampli, sono, autres instruments)
  • être disponibles entre 12h et 23h ce lundi 21 juin

 

Côté Cité Fertile, pour cette fête de la musique …

Nous fournissons : 

  • un espace en extérieur (pas de scène installée)
  • l’électricité
  • un catering boisson

A noter  : 

  • accès livraison en voiture pour le déchargement
  • pas de parking à la Cité Fertile, mais possibilité d’accès à un parking proche (contact sur demande)
  • pas de rémunération

Pour candidater

1) Répondez obligatoirement à la fiche candidat
2) Nos équipes reviennent vers vous (rapidement)

Remplissez cette fiche

Ils font la Cité Fertile : Maud Schweblin et le Campus des Tiers-lieux

ILS FONT LA CITÉ FERTILE :

MAUD SCHWEBLIN ET LE CAMPUS DES TIERS-LIEUX

 

Maud Schweblin est la coordinatrice du pôle formation et accompagnement du Campus des Tiers-Lieux de Sinny&Ooko.

Le tiers-lieu est un modèle d’écosystèmes collaboratifs, véritable acteur de la ville de demain, il régénère les territoires ruraux, les friches industrielles et les cœurs de ville.

Le Campus des Tiers-Lieux accompagne le développement de ce modèle innovant à travers : la formation, l’accompagnement et l’ingénierie.

De quelle manière le Campus des Tiers-lieux s’engage pour un monde plus durable et solidaire ?

L’engagement du Campus des Tiers-Lieux pour un monde plus durable et solidaire passe par la transmission des valeurs de l’Economie Environnementale, Sociale et Solidaire (l’EESS) et des Objectifs de Développement Durable (ODD) dans l’ensemble de ses contenus de formation et d’accompagnement. 

Les personnes que nous accompagnons viennent de secteurs variés et n’ont pas forcément conscience de ses principes fondamentaux ou de la manière de les appliquer. Nous leur transmettons donc ces notions à chaque étape de nos missions pour qu’elles infusent et que petit à petit elles se diffusent auprès du plus grand nombre et dans chaque projet, que ce soient des projets personnels ou d’entreprises. Nous sensibilisons également à la notion d’impact des projets pour une meilleure pédagogie.

« Reconnue par la Loi du 31 juillet 2014, l’Économie sociale et solidaire (ESS) regroupe un ensemble de structures qui cherchent à concilier utilité sociale, performance économique et gouvernance démocratique, avec pour ambition de créer des emplois et de développer une plus grande cohésion sociale. »

Quelles réponses les tiers-lieux culturels apportent-ils au regard de la transition écologique et sociale ?

La transition écologique et sociétale est une urgence. 

Pour transformer en profondeur ses habitudes il faut adhérer et pour adhérer il faut comprendre et intégrer et cela passe par le faire. Faire, c’est ce que proposent les tiers-lieux : chacun est acteur de quelque chose au sein d’un tiers-lieu.

Les tiers-lieux culturels sont donc des outils pédagogiques de la transition. 

Décloisonnés, ils permettent de transmettre les valeurs portées par les ODD et l’EESS en proposant d’expérimenter ensemble de nouvelles façons de vivre, de faire et de consommer de façon raisonnée, à travers leurs programmations et leurs activités co-construites en lien avec les besoins concrets de leur territoire et le plus souvent de manière ludique et non-culpabilisante.

Qu’est-ce que la Cité Fertile vous permet d’expérimenter ?

La Cité Fertile avec sa programmation autour de la ville durable et du vivre ensemble permet de réunir un grand nombre d’acteurs : associations, entrepreneurs.ses, artistes, professionnels de tous horizons, institutionnels et usagers grand public aussi variés : enfants, jeunes, adultes, actifs/inactifs, seniors… La rencontre et les échanges entre ces différents publics facilitent le développement d’écosystèmes collaboratifs vertueux qui se nourrissent les uns les autres avec des enjeux différents mais des objectifs communs. Pour le Campus des Tiers-Lieux qui forme et accompagne les acteurs de l’aménagement et du développement des territoires au service du vivant, c’est un formidable outil de veille et d’innovation pour nos métiers !


Cogitations sur le tiers-lieu

COGITATIONS SUR LE TIERS-LIEU

5 ARTICLES AUTOUR D'UN CORPUS ÉLARGI

 

Cogitations sur le tiers-lieu est une série d’articles réalisée et dirigée par Léa Grac, accompagnée de Célia Banuls, Jacyntha Serre, Marie Floquet ainsi que l’équipe de la Cité Fertile et de Sinny&Okoo dans le contexte de son stage de fin d’année de Master 1 Recherche en design de l’ENS Paris-Saclay d’avril à mai 2021. À travers 5 articles et sur une temporalité de 2 mois, elle y propose un court aperçu des concepts clés développés sur le site de la Cité Fertile.

L’ensemble des thématiques traitées dresse le tableau d’un héritage théorique dans lequel la Cité Fertile s’insère et contribue. L’apport de références théoriques fournie est mis en échos avec les pratiques mises en place à la Cité Fertile, à l’aide :

– d’un point de vue extérieur, par un travail de documentation ;

– d’un point de vue intérieur, par des échanges avec l’équipe du lieu.

«Issue d’une formation universitaire en design général, j’ai toujours eu un regard transdisciplinaire sur les thématiques que j’ai eu à traiter. Pour moi, le design – et surtout la recherche en design – a cette capacité à croiser des domaines auxquels nous nous sentons intimement liés pour proposer une réponse qui nous est propre. A travers des méthodologies sensibles, mettant à l’œuvre une posture créative et artistique, le designer, et d’autant plus le chercheur en design, va puiser dans sa propre expérience pour traiter son sujet. 

Je suis entrée en  première année du Master Recherche en design de l’ENS Paris-Saclay avec l’envie de travailler sur les structures de l’ESS. Peu à peu, mon projet s’est affiné pour arriver à sa forme actuelle mêlant sémantique, narration, notion de valeur et tiers-lieux. Cette série d’articles a pour vocation de poser des mots sur le projet de la Cité Fertile en les insérant dans un corpus théorique élargi. Mêlant ma posture d’étudiante-chercheuse avec la pratique de terrain des équipes de la Cité Fertile et de Sinny&Okoo dôtés de leur vocabulaire propre, cette série d’articles propose une rencontre entre mon regard extérieur et les actions sur site. »

Découvrez le premier article de cette série, Tiers-lieux : nos nouvelles places publiques? ici.


La Cité Fertile recrute pour sa saison estivale 2021

La Cité Fertile recrute pour sa saison estivale 2021

 


La Cité Fertile prépare la réouverture de ses bars, et recherche ses talents saisonniers pour le plus bel espace plein air de Pantin.

POSTE PROPOSÉ


  • Employé(e)s de bar polyvalents.
  • Contrat saisonnier à préciser selon les annonces du gouvernement, de mi-mai ou début juin jusqu’à fin septembre.
  • Au sein d’une équipe bienveillante et dynamique.
  • Trois points de vente différents : le bar principal d’été le Biergarten, le bar restaurant la Source, et le bar des Cuves dans la brasserie de bière Paname Brewing Company.
  • Formation au métier du bar et à nos produits assurée par nos responsables bar.
  • Disponibilité à partir de mi-mai pour toute la saison (à préciser selon les annonces gouvernementales).

PROFIL RECHERCHÉ


  • Dynamisme, enthousiasme et joie de vivre
  • Avec ou sans expérience dans le bar.
  • Intérêt pour les métiers de l’hospitalité.
  • Sens inné du contact et esprit d’équipe.
  • Sensibilité aux valeurs d’éco-responsabilité défendues par la Cité Fertile.
  • Intérêt pour une carte en accord avec les valeurs du tiers-lieu.
  • Maîtrise parfaite du français. La maîtrise de l’anglais est un plus.
  • Disponibilité totale attendue le soir et le week-end.

Si vous êtes intéressé(e)s, envoyer votre candidature (CV + motivation) à recrutement@citefertile.com


Ils font la Cité Fertile : Pierre Racine et Incoplex93

ILS FONT LA CITÉ FERTILE :

PIERRE RACINE ET INCOPLEX93

 

Cette semaine, on vous fait découvrir l’entrepreneuriat à impact environnemental et social avec Pierre Racine, le responsable de l’accélérateur à impact en Seine-Saint-Denis INCOPLEX93

Qu’est-ce que l’entrepreneuriat à impact et le rôle de INCOPLEX93 ? 

L’entrepreneuriat à impact, c’est le fait de développer des solutions pérennes et économiquement viables qui répondent à un enjeu social ou environnemental. Les entrepreneur.e.s à impact sont mus par une volonté de contribuer à rendre le monde plus durable et plus inclusif, en transformant le rôle des entreprises. Ils sont convaincu.e.s – et le prouvent chaque jour par les faits – que les entreprises ne peuvent pas et ne doivent pas se limiter à faire du profit et qu’elles ont un rôle à jouer dans la résolution des grands enjeux auxquels nous faisons face (réchauffement climatique, érosion de la biodiversité, etc.). Pourtant créer une entreprise – à impact ou pas – est une aventure difficile, semée d’embûches, et beaucoup échouent dans leur démarche, notamment faute d’accompagnement. Dans ce contexte, le rôle d’INCOPLEX 93 est d’accompagner les porteurs et porteuses de projet à impact de Seine-Saint-Denis en mettant à disposition gratuitement des ressources (experts, locaux, mentorat, coaching, accompagnement au financement…) pour maximiser leurs chances de succès et leur impact.

 Comment les start-ups d’INCOPLEX93 contribuent à l’activité et au rayonnement du territoire ? 

Chaque année, nous sélectionnons – notamment sur la base du potentiel de passage à l’échelle économique et d’impact – une quinzaine d’entreprises à impact social ou environnemental. Au cours de l’accompagnement, grâce à une étroite collaboration avec les acteurs économique de Seine-Saint-Denis (Cité Fertile, Réseau Entreprendre, Ville de Pantin, Est Ensemble…) nous leur permettons d’avoir accès à un grand nombre d’opportunités de collaboration et d’expérimentation afin qu’elles se développent rapidement sur le territoire. En plus, de par leur double utilité (économique, grâce à la richesse qu’elles créent et social ou environnemental) nos startups ont à coeur de faire du territoire un modèle d’économie inclusive et durable et d’inspirer la nouvelle génération d’entrepreneur.e.s engagé.e.s. A l’image d’une startups comme Riders Social Club, une coopérative de cyclo-logistique de dernier kilomètre accompagnée par INCOPLEX 93, elles parviennent à créer une richesse partagée pour tout le territoire mais également à montrer que des entrepreneur.e.s peuvent avoir un réel impact positif sur le territoire, tant d’un point de vue économique que social ou environnemental.

Qu’est-ce que la Cité Fertile vous permet d’expérimenter ?

Implantée au coeur du territoire, la Cité Fertile est un formidable terrain d’expérimentation pour nos startups. En effet, le lieu concentre dans un périmètre géographique restreint un grand nombre d’entreprise « phares » de l’économie à impact (LemonTri, Moulinot, La Réserve des Arts…), ce qui permet de créer de nombreuses collaborations et expériences. Par exemple, SAS Minimum Le Pavé, une entreprise incubée en 2019 par INCOPLEX 93 qui conçoit et produit un matériau d’éco-conception réalisé avec des déchets plastiques, a pu s’associer et collaborer avec LemonTri, autre grand acteur de la collecte et du recyclage, pour récupérer des déchêts plastiques et développer son produit. Enfin, grâce à une programmation riche (événements, festivals, etc.) mais aussi un vaste espace physique, la Cité Fertile a permis à un grand nombre d’entreprises accompagnées par INCOPLEX 93 de faire tester leurs produits et services à un public large et bienveillant dans l’optique de les améliorer et croître !


La Cité Fertile accueille Made In sessions

La Cité Fertile accueille Made In sessions 

 


En février, la Cité Fertile a accueilli Made In sessions lors des « Quartiers Libres ».

Les sessions Made In, ce sont des concerts intimistes diffusés en livestream sur Twitch, YouTube & Facebook ! Retrouvez la scène émergente française toutes les semaines dans des lives filmés à la cité fertile, suivi d’interviews à cœur ouvert.

Découvrez tous les lives Made In sessions tournés à la Cité Fertile sur Twitch et Youtube 


La Cité Fertile a accueilli l'association Abajad

La Cité Fertile a accueilli l'association Abajad 

 


En mars, la Cité Fertile est très heureuse d’accueilli l’association Abajad pour une journée de formation maraîchage et d’aide à la maîtrise de la langue française.

Les apprenti.e.s étranger.e.s, en compagnie d’Ophélie Damblé (alias Ta Mère Nature), se sont familiarisé.e.s avec le vocabulaire spécifique de l’agriculture urbaine à travers des cours théoriques, la découverte de la pépinière installée à la Cité Fertile et le compost et le semis de graines. Un vocabulaire et des compétences qui leur seront utiles dans leurs futurs métiers.

La formation maraîchage d’Abajad est une formation gratuite de 6 semaines qui accompagne les bénéficiaires de la protection internationale et les personnes réfugiés ayant un frein linguistique, vers les métiers du maraîchage.

TOUT SAVOIR SUR L'ASSOCIATION ABAJAD


Abajad est un accélérateur d’employabilité par la langue.

Cette association offre des formations de français à visée professionnelle et de français par secteur d’activité centrées sur :

  • La révélation des compétences afin développer le potentiel des apprenti.e.s.
  • La découverte par le ressenti en permettant une intégration plus profonde et durable des apprentissages.
  • L’adaptation en permanence afin d’identifier, cerner et comprendre au mieux les besoins.
  • L’évaluation des connaissances en amont, pendant et au terme de la formation.


Ils font la Cité Fertile : Axelle Poulaillon et In Seine-Saint-Denis

ILS FONT LA CITÉ FERTILE :

AXELLE POULAILLON ET IN SEINE-SAINT-DENIS

 

Axelle Poulaillon est Directrice du Marketing territorial et du Mécénat, et Responsable de la marque de territoire IN Seine-Saint-Denis.

Elle fait partie du jury « 12 week-ends pour les ODD » de la Cité Fertile, édition 2021. 

De quelle manière In Seine Saint Denis et le Département s’engagent pour le développement d’une économie durable ?

 Le In Seine-Saint-Denis, réseau d’ambassadeurs et d’ambassadrices du territoire, initié par le Département de la Seine-Saint-Denis, se compose de nombreux entrepreneur.e.s, créatif.ve.s, associations dont les projets prônent et développent une économie durable.

Notre première action consiste à les mettre en valeur. On retrouve notamment toutes ses initiatives innovantes et inclusives sur la plateforme collaborative co.inseinesaintdenis.fr et je vous invite à découvrir les 200 acteurs éco responsables made in Seine-Saint-Denis, dans notre bottin !

Le Département les accompagne particulièrement dans le cadre d’un Appel à projets, Agir In Seine-Saint-Denis (édition 2021 du 8 mars au 5 mai) où des thématiques telles que l’économie circulaire, l’agriculture urbaine, l’inclusion, la mode éthique… sont particulièrement destinées à l’économie sociale et solidaire.

Quelle(s) réponse(s) les tiers-lieux culturels apportent-ils pour davantage de consommation responsable ?

Tout d’abord en Seine-Saint-Denis il existe plus de 130 tiers lieux sociaux, culturels, fablab, lieux collectifs et collaboratifs ! C’est une véritable force pour le département permettant une mutualisation des savoir-faire et stimulant la créativité.  

Ces lieux, de par leur organisation, participent à l’émergence de nouvelles formes d’usage de l’espace public, plus durables, plus écologiques, plus inclusives. Pour certains, ce sont de véritables laboratoires ou tremplins pour la réalisation de solutions nouvelles. Je crois que la Cité fertile participe activement de cette dynamique.

Photo : Ilay Maraina. Festival Empower'Her 2020 à la Cité Fertile.

Qu’est-ce que la Cité Fertile vous permet d’expérimenter ?

De par la disponibilité et la curiosité de ses équipes, la diversité de sa programmation, l’attractivité de ses espaces, la Cité Fertile offre la possibilité d’imaginer des temps forts au service de projets enthousiasmants. C’est aussi un lieu de rencontre, de rapprochement entre des publics et où toutes les énergies peuvent se croiser. De nombreuses initiatives que nous soutenons ont pu rencontrer leur public grâce à la Cité fertile.

C’est dans cet esprit que nous valoriserons la nouvelle programmation des nouvelles ODD (Objectifs de Développement Durable) ! 


Ils font la Cité Fertile : Joséphine Copigneaux et green care PROFESSIONAL

ILS FONT LA CITÉ FERTILE :

JOSÉPHINE COPIGNEAUX ET GREEN CARE PROFESSIONAL 

Joséphine Copigneaux a exercé pendant 20 ans des fonctions Marketing dans l’univers des détergents et produits d’hygiène Grand Public au sein de multinationales américaines (Colgate-Palmolive, Sara Lee).

En 2005, elle intègre le groupe familial allemand Werner & Mertz et devient Marketing Manager de la Division BtoB France.

Pour Joséphine Copigneaux, Werner & Mertz n’est pas un fabricant de détergents comme les autres. Cette entreprise passionnante est réellement portée par ses valeurs durables qui la poussent à être un pionnier dans son domaine. Werner & Mertz offre une alternative positive et réjouissante dans l’univers du nettoyage professionnel.

De quelle manière green care PROFESSIONAL s’engage pour le développement d’une économie durable ? 

Green care PROFESSIONAL est une marque éco-pionnière du nettoyage et de l’hygiène professionnelle. Plus que jamais, l’hygiène est indissociable de la préservation de la santé et de l’image d’un établissement. Mais face à l’urgence écologique, l’hygiène doit aujourd’hui s’inscrire dans le respect de notre environnement, de nos ressources et lutter contre le plastique. Chez green care PROFESSIONAL, c’est le challenge que nous relevons depuis 30 ans avec nos détergents plus sûrs et sains, éco-conçus (base végétales et emballages recyclables et recyclés) et fabriqués dans des sites de production exemplaires.

Photo : Green care PROFESSIONAL

Quelle(s) réponse(s) les tiers-lieux culturels apportent-ils pour davantage de consommation responsable ?

Green care PROFESSIONAL et la Cité Fertile partagent les mêmes valeurs et croyances en un futur plus vertueux. Sensibiliser, former, partager ces valeurs et croyances est important. Les tiers-lieux culturels sont des structures idéales pour le faire.

En accueillant du public, ils sensibilisent sur les bons comportements à adopter, notamment les jeunes générations qui sont particulièrement concernées par les problématiques environnementales. En accompagnant des start-ups qui ont des objectifs durables, ils contribuent à construire les alternatives de demain.

Photo : Melanie Paris

Qu’est-ce que la Cité Fertile vous permet d’expérimenter ?

En France, la prise de conscience environnementale s’accélère, et de plus en plus d’entreprises et d’établissements ont compris l’importance d’adopter une démarche responsable. Mais il n’y a pas d’engagement Responsable sans Transformation, ni Coopération. Ce sont réellement les partages d’expériences, les rencontres des bons partenaires et fournisseurs, engagés sur les mêmes valeurs, qui permettront à chacun de construire son propre modèle de fonctionnement, éthique et performant.  

La Cité Fertile représente pour green care PROFESSIONAL une vitrine du « possible » en matière d’hygiène Responsable appliquée à un établissement et une plateforme d’échange avec les professionnels de tout bord.